L’établissement public de santé de Ville Evrard, dessert aujourd’hui 33 communes du département de Seine-Saint-Denis et une population de 1,2 millions d’habitants. Pour la prise en charge des adultes et des adolescents sur le territoire, l’établissement est organisé en 15 secteurs de psychiatrie générale et en 3 secteurs de psychiatrie infanto juvénile pour les enfants.

Le projet concerne l’Hôpital de Jour « La Butte Verte » situé à Noisy le Grand et se destine à des patients adultes, souffrant de maladies psychiques.

A travers des séances d’écriture et d’improvisation dirigées par Simon Gillet, auteur-réalisateur, membre de l’association Les Petites Caméras*, un groupe de patients de l’Hôpital de Jour « La Butte Verte » co-écrit et joue une fiction, accompagné par des soignants. D’autres patients travaillent à la création d’accessoires et de décors. Le film est réalisé par une équipe professionnelle qui permet aux patients de vivre une expérience réelle de cinéma.

Le film a vocation à être diffusé en milieu psychiatrique, mais aussi en-dehors, accompagné aussi souvent que possible d’une explication par les patients participant au projet.

Le calendrier du projet est le suivant :
– De juin 2016 à février 2017 : écriture – improvisation ;
– De novembre 2016 à mars 2017 : tournage ;
– De janvier 2016 à avril 2017 : postproduction ;
– A partir de mai 2017 : diffusion.

La conception et la réalisation de ce film constitue, pour ses participants, patients et soignants, une expérience valorisante, une occasion de se montrer, de s’exprimer, d’étonner, d’être là où on ne les attend pas. S’agissant d’une pure fiction, ce travail de création permet aussi à chaque participant de se mettre en scène, de fabriquer une image de soi où chacun peut se reconnaître, mais dans laquelle l’intimité des uns et des autres est préservée par la construction, ludique, d’un personnage de fiction.

Entreprendre pour Aider est heureux de soutenir ce projet afin de financer une partie des salaires

*L’Association Les Petites Caméras a pour objet de promouvoir la création cinématographique auprès de différents publics (notamment souffrant de troubles psychiques et mentaux) en organisant des ateliers, des stages, des séminaires ou toute sorte d’événements festifs susceptibles de favoriser l’accès à la création et à la diffusion d’œuvres cinématographiques. 

Pour en savoir plus : Site Les Petites Caméras

© Hugues Gémignani