Le Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du CHU Pitié-Salpêtrière (SPEA PS) est dirigé par le Pr. David Cohen, pédopsychiatre, membre du conseil d’administration de la SFPEADA* et rédacteur en chef de la revue Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence.

Le service occupe une place centrale depuis plus de 40 ans dans le paysage universitaire parisien de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, après en avoir été le fondateur.

Le SPEA PS participe au projet de recherche européen MICHELANGELO qui a pour but d’établir une évaluation précoce et un traitement de l’autisme en dehors de l’environnement clinique habituel et de développer une intervention à domicile, centrée sur le patient autiste.

Dans le cadre de ce projet de recherche, le SPEA PS avait besoin de se doter d’un appareil de biofeedback** permettant une meilleure compréhension des mécanismes cérébraux impliqués dans l’autisme et leur lien avec l’étude des symptômes cliniques.

L’appareil de Neurofeedback financé par Entreprendre pour Aider à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière est utilisé par différents services pour de nombreuses études et notamment dans le traitement de l’insomnie, la recherche des causes de l’épilepsie, les effets des enveloppements humides (packing) chez des sujets sains, l’isolation des mouvements associés aux situations de stress.

*SFPEADA : société française de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent et disciplines associées
**biofeedback : technique grâce à laquelle des informations relatives à une fonction du corps, normalement faite inconsciemment, sont utilisées pour en acquérir un contrôle conscient, volontaire.

 

Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent – Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Site SPEA – PS

Programme MichelAngelo « New Technology to help children with autism »Site MichelAngelo

 

Présentation au grand public du Neurofeedback :

L’AFEEPAB a participé à la réalisation du dossier : « Se soigner par les ondes cérébrales » dans la revue Sciences et Avenir d’octobre 2013.
En juillet 2012, a été créé l’AFEEPAB (Association Française pour l’Etude et l’Enseignement de la Psychophysiologie Appliquée au Biofeedback), par le Service de Neurophysiologie Clinique-Biofeedback du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière de Paris en partenariat avec Unité de Neurophysiologie, Psychophysiologie, Neurophénoménologie de l’Hôpital Sainte Marguerite de Marseille. Elle a pour but l’étude de l’application clinique de la psychophysiologie, du biofeedback et plus spécifiquement du Neurofeedback.

Article publié sur le site PlosOne.org :

Est-ce que le mamanais (langage utilisé pour parler aux enfants en bas âge) et l’implication des pères facilitent l’interaction sociale chez les enfants qui développent plus tard des troubles autistiques ?

Les conclusions de l’article sont que les parents d’enfants qui développent plus tard des troubles autistiques changent leur mode de comportement interactif : ils accentuent le mamanais et les pères s’impliquent plus dans les échanges avec l’enfant.