Edito :

Il y a cinq ans naissait Entreprendre pour Aider. Ma femme et moi savions par expérience tous les ravages que peuvent faire les troubles cognitifs, toute la souffrance de ceux qui sont atteints. Les chiffres sont connus de tous. Ils sont angoissants.

Nous avons décidé avec quelques amis de nous joindre à tous ceux qui les aident déjà en y ajoutant l’idée que l’art, sous toutes ses formes, pouvait aussi contribuer à soulager et je voulais aussi personnellement mettre mon expérience d’entrepreneur au service des dirigeants d’associations.

En cinq ans nous avons soutenu plus de 30 associations avec lesquelles nous avons créé des partenariats actifs. Nous avons distribué plus de 700.000€. Nous avons aidé directement plus de 7000 personnes atteintes et indirectement plus de 20000 personnes. Dans les pages qui suivent vous trouverez la lise de nos partenaires et quelques exemples de nos réalisations.

Notre activité grandissante nous a amené à renforcer notre organisation. Nous avons demandé à Matthieu Delorme, fondateur et donateur important, de nous aider encore davantage en entrant au Conseil d’Administration. Nous avons créé deux directions : celle de l’Action Philanthropique confiée à Eléonore Assante di Panzillo et celle de la Communication et du Développement. Denis Hongre, directeur pendant de longues années de la Banque Transatlantique, est venu compléter le Comité consultatif d’investissement à titre bénévole.

Notre objectif est ambitieux pour les cinq années à venir en développant notre action toujours dans les même domaines : la recherche et l’enseignement, le soin et l’accompagnement, l’insertion sociale et professionnelle et l’aide aux familles. Toute l’équipe d’EpA est résolument d’accord avec ces objectifs et décidée à donner le meilleur d’elle même pour les réaliser.

Vous trouverez en page 2 et 3 deux témoignages d’importantes personnalités. L’un sur le rôle de l’art dans la santé mentale et l’autre sur l’efficacité de notre rôle au sein du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. La volonté d’EpA est de rester indépendante et fidèle à sa vocation, ses méthodes de travail et d’assurer sa pérennité. Nous attaquons avec confiance les cinq prochaines années.

Pour cela nous avons besoin de votre soutien moral et financier.

Merci.

Roger Paluel-Marmont

Président-fondateur

Pour télécharger la newsletter : Lettre d’Information 16