Edito :

«Chers Amis,

La dépression est une maladie qui concerne plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde. Les traitements utilisés jusqu’à présent, même s’ils ont fait beaucoup de progrès ne viennent pas toujours à bout de ce mal insidieux qui sous de multiples formes – du simple mal être au suicide – ravage la vie des patients et perturbe celle de leur entourage. C’est pourquoi EpA a décidé de soutenir, avec la Fondation Pierre Deniker, un projet de recherche, nommé IPSYDEP, qui vise à expliciter le lien entre troubles psychiatriques et états inflammatoires. Cette recherche, placée sous la direction du Professeur Gaillard, bénéficiera de l’aide du Centre hospitalier Sainte-Anne et de l’Institut Pasteur de Paris. Nous vous en parlons plus longuement page 3.

Vous le savez, vous qui suivez notre action, la vocation d’EpA est d’accompagner la démarche de tous ceux qui, par divers moyens, luttent contre la maladie mentale ou psychique. Soutenir la recherche fondamentale est une de nos priorités. Merci de nous aider à l’aider.

Mais notre vocation est aussi de mettre l’art au service de la santé mentale. A ce jour EpA n’a pas de rôle philanthropique international mais l’innovation et la singularité de ce qui se passe à Montréal ne pouvaient lui échapper. La venue des Grands Ballets Canadiens de Montréal au Palais de Chaillot et l’organisation d’une journée de réflexion sur les arts et la santé au Centre culturel canadien de Paris, offraient naturellement à EpA l’occasion de contribuer à l’étude de ces expériences inédites. Un centre de spectacles de renommée internationale y est à la fois un espace de thérapie par la danse, et un institut de formation d’art-thérapeutes. Il contribue ainsi à renforcer la notion d’utilité de l’art de la danse au sein des différents organismes. Il est à noter que le Musée des beaux-arts de Montréal propose la même polyvalence qui devrait inspirer certains musées français.

Nous avons récemment modifié notre site pour le rendre plus clair et complet. Dîtes-nous ce que vous en pensez et comment continuer à l’améliorer pour que nous soyons encore plus en dialogue permanent avec vous.

Construisons ensemble EpA!

Merci.

Roger Paluel-Marmont

Président-fondateur

Pour télécharger la newsletter : Lettre d’Information 15