Entreprendre pour Aider a organisé le 12 décembre dernier une rencontre sur le thème du DLA pour ses associations partenaires.

Créé en 2002 par l’État et la Caisse des Dépôts, le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) est un dispositif national, décliné dans chaque département, qui a pour finalité la création et la consolidation d’emploi par le renforcement du modèle économique de la structure d’utilité sociale employeuse accompagnée (associations, structures d’insertion par l’activité économique, coopérative à finalité sociale).

Baptiste Guillemet, pour Paris Initiative Entreprise, qui s’occupe du DLA à Paris a présenté le dispositif et répondu aux questions des associations

 www.pie.paris

PIE est une association à but non lucratif composée d’une équipe de 17 personnes relayée par 150 bénévoles et de nombreux partenaires notamment bancaires. Créée en 2000 par la Ville de Paris, la Région Ile-de-France, la Caisse des Dépôts et la CCIP, PIE est un acteur majeur de l’accompagnement et du financement des TPE et de l’entrepreneuriat solidaire en Ile-de-France.

Cette matinée a permis aux partenaires de se rencontrer et d’échanger sur différentes problématiques de leurs structures : emploi, restructuration, plan de développement économique et structurel, déménagement, accompagnement aux changements… Le DLA intervient auprès des associations sur un axe particulier pour leur permettre d’avancer dans leur développement.

Nous remercions Cécile Chehowah, de A chacun ses vacances, qui a organisé un DLA récemment et a accepté de partager son expérience positive qui consistait à un accompagnement au changement : déménagement de la structure dans de nouveaux locaux.

www.achacunsesvacances.fr

Pour rappel le DLA demande du temps  et de l’investissement de la part de l’association mais aussi d’être en capacité de prendre du recul sur sa structure et sur ses difficultés. Il ne peut pas résoudre l’ensemble des problèmes d’une structure, notamment économique, mais à un rôle de conseil individuel ou en groupe et met en place des formations et des outils utiles selon le secteur concerné et la problématique ciblée. Les associations peuvent demander plusieurs DLA en fonction de leurs besoins tout au long de la vie de la structure.